Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Les « p’tits trucs »-La fée du ménage

Je souhaitais partager avec vous aujourd’hui une idée géniale découverte par hasard au gré de mes pérégrinations sur Pinterest : La fée du ménage.

Appelée la fée du bureau sur le blog de l’enseignante ayant eu cette idée, le principe consiste à déposer secrètement (de temps à autre de manière collective ou de manière plus individuelle en fonction des besoins) une petite « carte de visite » de la « fée du ménage », le soir après la classe ou le matin avant que les élèves n’entrent en classe.

Sur la carte qu’elle a déposée, la « fée du ménage » avertit l’élève que sa table est sale et/ou mal rangée et l’invite à y remédier ou bien au contraire le félicite d’avoir un environnement de travail propre et bien rangé et l’encourage à poursuivre sur cette voie.

Ces cartes sont en réalité des cartes d’affaire de base commandées chez Vistaprint, dont je connaissais le nom mais ne savais rien des produits qu’ils proposaient.

J’ai donc essayé et réussi en quelques minutes à obtenir un résultat professionnel qui me plaît pas mal !
Je vous en mets un aperçu en PJ à cet article.

Qui plus est, bien que le prix de base de 100 cartes avoisine les 10 euros, il existe tout plein de remises sur le web permettant de s’en sortir pour un prix plutôt raisonnable (pour ma part, environ 17 euros, frais de port inclus, pour les 2 jeux).

Je n’envisage quand même pas de distribuer ces cartes tous les matins, mais une fois de temps en temps et en introduisant un peu de magie autour de ce nouveau personnage, je pense que l’opération rencontrera du succès auprès de mes élèves et les incitera à faire plus attention à leur environnement de travail !

Bon, c’est pas tout ça, mais j’ai une dent de lait à aller mettre sous mon oreiller, moi… Si je veux que la fée Quenotte m’apporte une petite pièce

Share, , Google Plus, Pinterest,

9 Comments

Leave a Reply
  1. Dans ma classe, la fée des casiers est un peu plus agressive car elle sort carrément tout du casier pour les déposer dans un bac qui est ramassé tous les soirs par son bon ami, le videur fou, qui ne supporte pas que quelque chose traine par terre ou dans ce bac. Ce couple fait régner la terreur et la folie du rangement. J ai une copine dessinatrice qui m en a fait des protraits terrifiants. Mes petits ce1 ne laissent rien dépasser de peur de voir leurs affaires emportées. Sauf mon petit malin de l année dernière qui déposer systématiquement son cahier du jour dans le bac le jeudi soir pour ne pas avoir à le ramener faire signer. Pour lui, le videur fou se fendait d un petit mot désagréable… bref deux personnages pas très sympas…

  2. Il y a quelques années, j’avais trouvé la même chose (quel blog ???) et il s’agissait de l’Inspecteur des Bureaux. J’ai donc distribué discrètement plusieurs fois le petit papier, et disant aux plus réfractaires de mes CM que l’inspecteur passerait sans doute un jour pendant les heures de classe…. ce qui est arrivé ! (merci à mon beau-frère, chanteur et un peu comédien, qui s’est glissé à merveille dans la peau de ce personnage 😉 ) J’ai trop ris en voyant leur tête pendant cette inspection inopinée ! ! !

    • Waouh une visite réelle ! Ca doit être un excellent effet de surprise en effet.

      Et du coup la fée du ménage a-t-elle commencé son CDI ? Si oui, as-tu l’effet escompté sur tes élèves ? Qu’en penses-tu pour l’instant ?

      Je suis T1 remplaçante en Sarthe (spécialisée dans les congé mat’ apparemment) donc assez long pour mettre en place des règles de classe et des organisations qui m’intéressent par rapport aux enseignants que je remplace mais pas assez long pour m’investir 2 mois à l’avance dans des énormes projets. C’est la richesse et la frustration constante de ce poste particulier ….

      Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.